Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Fév 28, 2018 in Divers |

   Les générations d’ordinateurs : grandes étapes des techniques électroniques

   Les générations d’ordinateurs : grandes étapes des techniques électroniques

 

L’identification de quatre générations de l’informatique, si commode par le repérage chronologique des successions technologiques, répond autant à un temps social des usages qu’à des progrès certains en matière de miniaturisation, vitesse, sécurité.

C’est par le mode de traitement de l’information, avec les contraintes que cela implique sur la gestion des flux et l’organisation du travail, que l’on peut identifier des générations de l’informatique.

Du traitement par lots des années 60 au temps partagé et à l’informatique de bureau (la bureautique) des deux décennies suivantes, on est arrivé, à l’aube de la décennie 1990, à l’informatique des réseaux.

   Réseau informatique : un vieux concept, de multiples usages

Les réseaux informatiques sont-ils des réseaux d’infrastructures ou des réseaux de commande ? Dans quelles conditions peut-on parler d’imbrication, superposition ou fusion avec les réseaux de télécommunications ?

En quoi participent-ils au développement des macro-réseaux techniques (MRT) dans lesquels la puissance des systèmes est une condition de la survie et non un outil de gestion interne ?

 

Dans un souci de clarification préalable, et pour bien le distinguer des réseaux de télécommunications sur lesquels il peut se greffer dans la phase “transport”, on entendra par “réseau informatique” : “l’ensemble du dispositif organisationnel, matériel, logiciel par lequel des opérateurs assurent le stockage et la transmission de données numérisées entre tout ou partie de systèmes informatiques distants”.

Lorsque les ordinateurs étaient rares et spécifiquement dédiés à des tâches que seuls pouvaient programmer des ingénieurs spécialisés, avec un traitement par lots successifs au moyen de cartes perforées, l’idée même de les relier apparaissait totalement incongrue.

 

   Réseau informatique :

Le réseau informatique est né de la mise sur le marché, à la fin des années 60, des ordinateurs à temps partagé, dont l’IBM 360 fut le prototype, puis de l’entrée de la commutation électronique dans les télécommunications.

Leur utilisation optimale n’était concevable que si des terminaux étaient reliés par les lignes spéciales ou des lignes téléphoniques à la gigantesque mémoire de l’ordinateur central et à ses périphériques de sortie.

Ces réseaux informatiques sont à l’origine des réseaux locaux. Ils étaient aussi hiérarchiques et centralisés associant un mainframe et des terminaux cathodiques passifs et ne permettaient pas le partage des applications entre utilisateurs, leur seul véritable mérite étant de favoriser l’accès aux ressources du système à partir d’un poste décentralisé.

Alors que les systèmes d’organisation des entreprises évoluaient vers plus de décentralisation, les technologies développées depuis l’avènement de l’informatique départementale puis de la micro-informatique ont toutes eu pour objectif de s’adapter d’une part aux contraintes structurelles et organisationnelles, d’autre part de s’accommoder des parcs de matériels hétérogènes et des bibliothèques de logiciels provenant de multiples fournisseurs.

 

La fin de l’hégémonie des systèmes propriétaires et l’ouverture tant souhaitée par les utilisateurs s’accompagne donc de l’arrivée des réseaux informatiques décentralisés de type client-serveur dans lesquels, à des degrés divers selon les choix opérationnels, l’ordinateur central (le serveur) et le poste de l’utilisateur (le client) disposent tous deux d’une capacité de traitement et de gestion des données.

Ces réseaux informatiques sont par vocation opérationnels à toutes les échelles et indépendants des réseaux de télécommunications qu’ils peuvent emprunter.

 

   L’informatique au XXIe siècle : une industrie de services

L’outil multimédia est dans tous les domaines de notre vie quotidienne, professionnelle, publique et privée.

On peut dire que le nombre d’utilisateurs est en croissance exponentielle, autrement-dit, les progrès techniques augmentent sans cesse les possibilités offertes.

La révolution numérique est provoquée par un changement technique (évolution des ordinateurs, l’apparition des nouvelles technologies…).

Pour avoir plus d’idées sur les nouvelles technologies et les tendances 2018 du high-tech, vous pouvez consulter le guide d’achats “on a testé pour vous” dans lequel vous trouverez les guides d’achats des meilleurs chromebooks.

Donc n’hésitez pas à consulter “on a testé pour vous”, pour découvrir les dernières nouveautés high-tech, gadgets et des idées cadeaux insolites… (tout ce que vous n’avez pas, mais qui vous fait kiffer).